Avertir le modérateur

03/04/2014

La laïcité falsifiée ?

 

Au lieu d’encourager les mamans à s’investir dans l’école et à montrer à leurs enfants qu’ils peuvent être fiers de leur présence active, et non détrompez-vous, au nom de la "laïcité" la société en a décidé autrement, elle s'acharne, humilie inlassablement et injustement nos mères et nos sœurs de confession musulmane.


Notre société, la seule au niveau européen, imperturbablement, fait un blocage psychologique sur la question du voile alors que notre position au classement international Pisa est très inquiétant, s’effondre lamentablement, ces deux sujets sont malheureusement bien liés.
(Pisa: Programme for International Student Assessment )

Le savez-vous, le recul du classement Pisa ne touche que les écoles défavorisées, les enfants de nos élites sont épargnés et bien protégés, incontestablement il n’y a donc pas d’urgence, on ne touche à rien, au contraire, on bloque toutes initiatives

Nous devons nous interroger et chercher à comprendre les raisons de ces échecs, signalés à plusieurs reprises, minimisés et dédramatisés par certains décideurs et cela ne date pas d'aujourd'hui.

Pour l'échec scolaire, une annonce qui ne choque plus personne, tous les ans nous avons 200 000 de nos enfants qui quittent l’école sans diplôme, calculez vous même le chiffre tragique sur 10 ans, 20 ans, 30 ans, une information couvée moins tapageuse que le voile mais qui déstabilise actuellement notre société.

A-qui profite le "crime" ?

Les prisons sont en sureffectif dénoncées à plusieurs reprises.

Lisez le document: La prison française, produit et échec de la République française.

Victor Hugo a dit: "Ouvrir une école, c'est fermer une prison", en France on fait le contraire !

Aujourd’hui tous les prétextes sont bons pour sanctionner injustement l’islam et nous détourner l'attention des problèmes majeurs qui sont, le chômage, le chômage et le chômage. Revenons à la source, sommes-nous satisfaits de la formation?

Un constat d'échec en France, tous ceux qui auront les "moyens" pas nécessairement financier sauveront leurs enfants en les mettant dans les écoles privées "religieuses". On se dirige droit vers la mort programmée de l’école publique et laïc, nous avons assisté à la réforme du service militaire, que reste-il pour le brassage culturel, le bien vivre ensemble?

Vous connaissez peut être les motivations de la création du lycée-collège musulman Averroès à Lille et son classement exceptionnel. En très peu de temps il est devenu incontestablement l'incontournable laboratoire d’étude et d'innovation dans le domaine de l’éducation, premier au niveau national, une fierté pour la communauté musulmane il est certainement prêt à essaimer, prêt à transmettre ses compétences, son savoir-faire.

Sommes-nous prêts à l'écouter?

"L’éducation de nos enfants est non négociable, la réussite de nos enfants n'a pas de prix" m’a-t-on dit.

Les musulmans attentifs et sereins n’avaient étonnement rien réclamé jusqu’à présent.

Les dénigrements, la stigmatisation qu'ils subissent quotidiennement ces dernières années sont inacceptables, sans compter les résultats catastrophiques, alarmant du Pisa les amèneront sûrement à prendre des décisions rapidement et à solliciter l’état pour l'obtention d'agréments d’ouvertures d’écoles sur tout le territoire national.

Le système nous pousse gentiment vers le communautarisme, le cloisonnement, nous allons agir comme nos amis de confession catholique et de confession juive, malheureusement à l'avenir chacun s'occupera de ses enfants.

Normalement la maison qui nous rassemble, c'est la maison de la république, liberté, égalité, fraternité, avec le temps accompagnée d'un certain égoïsme, de politique hasardeuse combien de mots avons-nous perdus en route?

A-t-on peur de la mixité ?

On nous chante à longueur de journée le vivre ensemble, des programmes d’inclusion mot à la mode, des programmes de quartiers sensibles, que j'ai nommé programme de « des-intégrations », malgré les multiples rapports d'experts de ces dernières décennies qui dénoncent les dysfonctionnements de notre société.

Les rapports sont vite classés sans suite, sans être lus parfois par peur de découvrir un semblant de « bon sens », de vérité, d'innovation, le comble est que nos Représentants culpabilisent même de les avoir commandés, tétanisés de peur devant un brouilla médiatique après la mise en ligne du rapport.

Voici un titre du nouvel observateur: Rapport sur l'intégration : "à vouloir "intégrer", on stigmatise les enfants d'immigrés"

Vous voyez, on se préoccupe enfin de nos enfants d'immigrés, français depuis plusieurs générations, nous sommes rassurés, dormez tranquille.

Voici mes vœux minorés, pour avoir une paix sociale et rétablir une certaine forme de justice dans notre pays, je demande une représentativité des minorités au niveau de l’Assemblée Nationale, au niveau du Sénat, donner à ces mêmes minorités l'accès à du temps d'antenne à la télévision aux heures de grande écoute et une présence active au CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel).

Investissement sur l'avenir, il est évident que notre marché France est trop petit pour intéresser les industriels à créer et faire enraciner durablement chez nous des entreprises du types Google, Amazone, Apple, Facebook.

C'est à l'état ou à l'Europe de lancer de grands chantiers de proximité en prenant plus de risque sur des marchés porteurs et sur du long terme.

Hier, nos Politiciens nous faisaient rêver avec des grands chantiers, Ariane Espace, TGV, L'Europe, Le Concorde, Airbus, Réseau Télécoms Numérique, l'Euro, Réseau Autoroutier, Euro-méditerranéenne, Centrales Nucléaires, le Mirage, les 35 heures, le retraite à 58 ans....

Aujourd’hui on excelle dans la fabrication d'accessoires, le Voile, L'échec scolaire, le Foulard, les Taxes, la Kippa, les Guerres, la Quenelle, la Crise, le Chômage, le Rasoir à 6 lames, la sécurité, les Prisons durables. Nous n'avons même plus d’usine pour fabriquer ces accessoires sauf pour le chômage, L'échec scolaire, Les Prisons, les guerres, la sécurité, ces usines "Made in France" tournent à plein régime…On ne peut qu’être fier du Grand Changement.…de siècle...

Évidemment vous l'avez compris je n’approuve pas ces choix idéologiques menés aussi bien par la gauche que par la droite sournoisement, une surenchère s'installe appuyée par une politique décomplexée, sans reproche, parfois même humiliante pour ma part j’attends avec impatience une politique ferme, forte qui embrasse avec joie et amour le bassin méditerranéen riche tout particulièrement le Maghreb, qui a toujours répondu présent et il continue timidement à le faire, un poumon vitale à notre douce France qui s'égare parfois.

Moncef Bentaziri,

https://www.facebook.com/events/609396892448134/?ref_newsfeed_story_type=regular

https://www.facebook.com/roubaix.epeule


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu